AZUR Développement a participé au Forum des Projets soutenus par l’Union européenne

Classé dans : Publications | 0

Ce 28 Mai 2019, s’est tenue la 6ème édition du Forum des projets soutenus par l’Union européenne au Congo, dans le hall de l’Institut français du Congo. AZUR Développement y a participé. L’association a animé deux stands dans le cadre de ses projets bénéficiant d’un financement de l’Union européenne. Il s’agit du projet de « Promotion des droits et autonomisation socio économique des femmes et filles vulnérables », mis en œuvre à Brazzaville, Pointe-Noire et dans la Bouenza pour une durée de 2ans et 6mois. Ainsi que le projet de « Renforcement de la société civile et des acteurs Etatiques pour améliorer les droits des femmes et filles congolaises », mis en œuvre en partenariat avec l’ONG ASI, à Brazzaville et à Pointe-Noire.

Stand AZUR Développement. Forum des Projets soutenus par l’Union européenne

 

Le projet de « Promotion des droits et autonomisation socio économique des femmes et filles vulnérables », comprend deux volets : le premier consiste à la réduction de la vulnérabilité des femmes et des filles par l’accès aux services de santé sexuelle et de la reproduction. Les populations cibles seront sensibilisées sur les grossesses précoces et non désirées, la contraception et la planification familiale, et seront orientés vers les centres de santé, partenaires du projet, pour un accès efficace aux services de santé.
Sur le second volet, les femmes et les filles sensibilisées sur les droits sexuels, pourront bénéficier selon les critères de vulnérabilités, d’une aide économique afin d’entreprendre des activités génératrices de revenus (AGR), et/ou bénéficier des formations professionnelles, qui seront supportées par le projet. A la fin, elles seront orientées pour une réinsertion professionnelle.

 

Visiteurs au stand AZUR Développement. Forum des Projets soutenus par l’Union européenne.

 

En Mars dernier, dans le cadre du Projet de « Renforcement de la société civile et des acteurs Etatiques pour améliorer les droits des femmes et filles congolaises », et en célébration du mois de la femme, 6 jeunes femmes, ont pris le courage de monter sur scène, dans la grande salle de l’Institut français à Brazzaville, pour une performance de slam afin de dénoncer les violences, en particulier les violences sexuelles, dont elles ont été victimes.