Action concertée dans la lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles

Classé dans : Publications | 0

20 jeunes femmes actives de la société civile et/ou membres du PCPA, formées pour mener les sessions de sensibilisations, sont à pied d’œuvre dans les écoles, les quartiers et les centres de santé de Pointe-Noire, afin de sensibiliser les populations sur les différentes formes de violences faites aux femmes et aux filles, leurs manifestations et leurs conséquences.

Au Congo, les violences faites aux femmes et aux filles demeurent un problème majeur, du fait non seulement du poids de la culture, mais aussi, accentué par les vides juridiques et l’insuffisance des services de prise en charge des survivants de violence.

L’association AZUR Développement mène depuis Octobre 2018, le projet de « Renforcement du leadership féminin dans la lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles », subventionné par l’ambassade de France dans le cadre des projets PISCCA, avec l’appui technique du Programme concerté pluri acteurs (PCPA) à Pointe-Noire,sur une durée de 12 mois. L’objectif est de contribuer au respect du droit à l’intégrité physique et à la protection des femmes face à la violence.

Sensibilisation dans les CSI. Pointe-Noire.

Parmi les activités prévues par le projet, l’organisation des sessions d’information pour 420 responsables de quartiers, l’organisation de 96 sessions de sensibilisation dans les quartiers, les écoles, et dans les centres de santé, conduites par les animatrices. Par la suite, les animatrices effectuent le suivi des sensibilisations pour identifier les cas de violence. Le suivi constitue également une évaluation de l’activité, réalisée en amant.

A travers ce projet, 1500 femmes et jeunes filles dont les femmes et filles séropositives, économiquement défavorisées, des filles scolarisées et déscolarisées, et 100 femmes et jeunes filles victimes de violences seront sensibilisées sur les différentes formes de violence, leurs manifestations ainsi que leurs conséquences. Ainsi, les victimes de violence identifiées lors des sensibilisations et des descentes seront orientées vers le guichet unique d’assistance aux femmes et enfants victimes de violence de Pointe-Noire, géré par AZUR Développement et ASI, pour une prise en charge de qualité.

Sensibilisation dans les écoles. Pointe-Noire.

Le projet de « Renforcement du leadership féminin dans la lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles », travaille en collaboration avec le PCPA, les mairies d’arrondissement, la police et la gendarmerie, ainsi que les directions départementales des Ministères de la promotion de la femme, de la jeunesse, des affaires sociales, et la direction départementale de la santé. Ce projet permettra en outre d’atteindre 1500 hommes et garçons, les responsables de quartiers, zones et blocs, les personnels de santé dans les centres de santé, les enseignants ou le personnel administratif dans les écoles lors des sensibilisations, puisque la lutte contre les violences faites aux femmes est sans exclure les hommes et les garçons.